C'est un mal bien laid...

Publié le par Le Masque aux Fissures

 

Ce regard mien, qui était à tes yeux si beau

Se pose une dernière fois sur ce tombeau,

Inévitablement tien. Car c’est bien ce jeu,

Mêlé au moi, qui a ainsi éteint ce feu.
 

Ce feu de la vie, qui brillait en ton être

Ne dissimulait plus ton extrême maigreur.

Ah ! Que je hais ce mal, car il est bien traitre !

Ah ! Plus il m’apparaît, et plus il me fait peur !
 

Tu n’as pas su lui résister, tout ton ego,

S’y est alors pleinement abandonné.

C’était la fin, il était trop tard pour lutter.

Pour pleurer ne reste que les larmes, les mots…



© Alexis S.D. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Camilla! 22/02/2010 21:49


C'est très beau. Tu écris vraiment bien.


Le Masque aux Fissures 27/02/2010 17:47


Merci Camilla !