Petit billet pour une vendeuse de sourires

Publié le par Le Masque aux Fissures

Voilà, une nouvelle fois, j'ai encore cédé. J'avais dit que j'attendrais, que je resterais encore quelques instants à savourer cette délicieuse sensation de l'attente, mêlée à une excitation encore toute puérile, mais ô combien agréable. Trop tard, à peine la première page se mettant à nu sous mes yeux que je suis emporté par le flux des mots. Il faut avouer que ma résistance fut si limitée que je pourrais la qualifier d'inexistante.

 

Pour la seconde fois que les mots de Maud Lethielleux me parviennent, d'aussi loin qu'elle soit, j'ai encore été bien transporté. Que j'ai été heureux durant ces quelques jours, bercé par la simplicité de Moon ! J'ai souri, moi aussi, même si c'était gratuit. J'ai été ému, par le combat de cette jeune fille, dans la crasse, mais fleur parmi les fleurs. Entourée par sa petite chienne, ses amis dealers de barrettes de pneu, une éditrice un peu pédante, il y en a pour tous les goûts, à toutes les sauces. J'ai été très réceptif au combat pour l'écriture, mais comment ne pas être ému lorsque l'on voit Moon, si belle de jeunesse, s'escrimer avec la vie?

 

D'où je suis, je vois la lune est déjà l'une de mes meilleures lectures de cette année. A travers ces mots, j'ai découvert que Moon vendait des sourires, mais surtout que Maud vendait du rêve.

 

 

D'où je suis, je vois la lune, par Maud Lethielleux, aux éditions Stock. 

Publié dans Un regard sur le Monde

Commenter cet article

Sylviane Sarah Oling 17/04/2010 17:08



Voilà peut-être une nouvelle voie pour toi, une nouvelle corde à ton arc de plume... Faire ressentir tes émotions littéraires, donner le gout de la lecture à ceux qui vivent si vite qu'ils en
oublient parfois de faire cette subtile éloge de la lenteur. Prendre un livre, se laisser habiter par l'univers d'un Autre, ainsi tu peux avoir un peu de recul sur ta propre écriture, ressentir
la force de transformation que peut généer l'écrit... Va, la route est pleine d'aspérités, mais belle à vivre pour qui sait se nourrir de chaque épreuve, de chaque rencontre


 


Sarah



Le Masque aux Fissures 27/04/2010 20:12



C'est toujours agréable de découvrir de nouvelles voies, de nouveaux chemins... Je pense que j'aurais l'occasion d'écrire mon ressenti sur tes écrits, même si tu le connais déjà... Je n'ai
toujours pas retrouvé la grande question que je voulais te poser, mais ça reviendra ! Je l'espère, du moins.


Douces pensées.


Alexis.