J'avais envie... Mais plus maintenant, quoique...

Publié le par Le Masque aux Fissures

J'avais envie, ce matin, d'écrire quelque chose, à nouveau sur la société... Plus précisément sur un véritable cas - plus ou moins désespéré - de narcissisme et d'égoïsme. Un homme qui, à force de gonfler son cœur de confiance, a fini par le faire éclater, perdant ainsi toute humanité. Mais que reste-t-il donc de l'Homme, dans cet être qui, tourné vers lui-même, n'entrevoit même pas l'existence d'autres, si ce n'est pour s'incliner devant lui, et l'aduler? J'observais donc avec une certaine perplexité une vidéo de Mickael Vendetta dans cette supercherie d'émission de télé-réalité ( le second terme est en trop ).

Le visage décomposé, j'étais affolé de voir que l'on peut-être imbu de soi-même, au point que "Je suis Mickael Vendetta", devienne un argument soulignant la raison de ses paroles... Soit, reste ce que tu es, adule-toi si cela t'amuse, mais il y a deux raisons à ton existence aux yeux du monde, la première réside en ton ridicule, la seconde est que certains se reconnaissent dans ce ridicule.

Nous avons tendance, depuis quelques années, à mettre en avant notre ego, et de ne plus regarder devant soi, mais à travers soi. On ne fait plus attention à ceux autour de nous, pour ce concentrer uniquement à ce "je" qui revient incessamment. Comment conserver un minimum d'empathie, lorsque l'on ne peut que compatir à son propre malheur? Il est temps d'ouvrir les yeux, de regarder autour de soi, et d'étouffer l'égoïsme qui nous contamine un peu plus chaque jour.

Publié dans Un regard sur le Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article